post-title Prestashop : migration de 1.6 vers 1.7 https://www.omnicia.fr/wp-content/uploads/upgrade-omnicia-agence-web-tarn.png 2018-07-13 11:10:12 yes no Publié par Catégories : E-commerce

Prestashop : migration de 1.6 vers 1.7

Publié par Catégories : E-commerce
Prestashop : migration de 1.6 vers 1.7

Prestashop 1.7 incorpore désormais une nouvelle technologie, nommée Symfony, qui rend obsolète toute mise en page de la version 1.6. Si de nombreux modules se sont mis à la page sur Prestashop Addons, il est intéressant de se poser la question de la stabilité de cette version à cette heure, ainsi que de la procédure pour réaliser une mise à jour de Prestashop de 1.6 vers 1.7.

Voyons les différentes étapes de ce type de migration.

1/ Prestashop 1.7 : une refonte du thème obligatoire

Prestashop l’avait annoncé à de maintes reprises : aucun thème ne sera fonctionnel sur ce changement de version. L’ajout de Twig (moteur de template Symfony) couplé à des restes de Smarty (pour une petite rétro-compatibilité) est notamment en cause. Si certains thèmes laborieusement tenaient encore la route lors d’une mise à jour de 1.5 vers 1.6, ce n’est désormais plus le cas. Que faire dans ce cas ?

a/ Créer son thème sur mesure

Prestashop 1.7 est arrivé avec un thème par défaut nommé Classic. Toute la structure a bien évidemment changé, et il vous faudra un peu d’huile de coude avant d’arriver à maîtriser totalement la nouvelle arborescence.

La logique est cependant plus claire, et les adeptes de Smarty ne seront pas pour autant perdus. Voici en images à quoi ressemble désormais l’arborescence d’un thème, celui par défaut en l’occurrence :

Prestashop : mise à jour de 1.6 vers 1.7
Racine du thème Classic sur Prestashop 1.7
Prestashop : mise à jour de 1.6 vers 1.7
Arborescence des templates du thème Classic sur Prestashop 1.7
Prestashop : mise à jour de 1.6 vers 1.7
Exemple de fichier tpl sur Prestashop 1.7 : contact.tpl

Le processus de duplication d’un thème sous Prestashop 1.7 n’existe désormais plus (ou je ne l’ai pas trouvé, dites-moi dans les commentaires si vous l’avez de votre côté).

Créer son thème à partir du Classic se révèle très pratique et à moindre coût à partir du moment où votre mise en page correspond à la structure graphique de celui-ci. N’allez pas vous perdre sur de la personnalisation complexe, sans quoi le temps de création sera grandement augmenté. Si vous optez pour un design Prestashop 1.7 plus élaboré que celui du thème Classic, passez donc à l’étape suivante.

b/ Racheter un thème

Beaucoup de thèmes sont livrés avec des modules extrêmement utiles, et la Team a l’habitude de conseiller (ce afin de réduire le coût en modules) de nombreux thèmes fiables et variés. Que ce soit sur Prestashop Addons ou ThemeForest, les sources ne manquent désormais pas pour donner un coup de jeune à votre Prestashop !

Le gain de temps en développement est incroyable, mais il faudra probablement repenser votre design. Dans tous les cas, une intégration graphique est requise, sur une interface de développement sécurisée (de manière à pouvoir tester sans impacter votre référencement, tout comme pour visualiser le résultat en « pré-production ». Profitez-en pour apporter de la modernité, d’autant plus qu’une newsletter pourra mettre en avant ce nouveau graphisme et probablement vous apportez de nouveaux clients et de nouvelles ventes !

Quoi qu’il arrive, n’achetez pas un thème parce qu’il vous semble correspondre à votre charte graphique, car celle-ci peut être adaptée aisément. Pensez plutôt en terme de fonctionnalités, en terme de nombre de modules inclus. En effet, un module peut coûter bien plus cher qu’un thème, autant en profiter pour économiser, ce qui rejoint directement les conseils que Omnicia donne à ses clients, prospects et amis 🙂

2/ Le cas des modules

Soyons clairs : faites un tri ! Nous avons souvent demandé à des e-commerçants s’ils avaient véritablement l’utilité de certains modules, de manière à drastiquement réduire la difficulté de la mise à jour de Prestashop 1.6 vers 1.7, mais également pour réduire le coût total du rachat éventuel des modules.

En premier lieu, faites la liste des modules non natifs (achetés ou gratuits) qui sont en place et actifs sur votre site. Réaliser une mise à jour de Prestashop 1.6 vers 1.7 n’est pas complexe lorsqu’elle est maîtrisée, pensez par conséquent à remettre en question votre gestion de site ainsi que les outils que vous utilisez.

Un devis peut presque être divisé par deux selon la quantité et l’utilité de vos modules !

Une fois que vous disposez de la liste des modules, le cas est plutôt simple : regardez sur Prestashop Addons si vous disposez des mises à jour vers la compatibilité Prestashop 1.7. Si ce n’est pas ou plus le cas, il va falloir les racheter, et dans ce cas, deux écoles existent :

  • soit vous les racheter vous-même, et prévenez dans ce cas votre interlocuteur en développement, de manière à ce qu’il n’intègre pas le coût de rachat dans le devis. Vous serez propriétaire de vos modules mais devrez gérez toutes les mises à jour vous-même.
  • soit vous laissez votre développeur racheter les modules. Prestashop Addons inclut des comptes d’agences web (comme celui de Team Ever) nous permettant d’associer des modules à des boutiques précises. Pour certains e-commerçants, cela épargne la question des mises à jour et de la gestion des modules, bien qu’ils ne soient pas vraiment propriétaires des modules.

Dans tous les cas, il faudra reparamétrer tous les modules, sans exception. Ce qui signifie que même si vous rachetez vous-même vos modules, le développeur ou l’agence en charge de votre migration de Prestashop 1.6 vers 1.7 vous facturera le temps passé dessus, ou l’incluera directement dans son devis.

Faites donc un point avec lui, de toutes façons la question vous sera posée, et c’est un des meilleurs moyens pour réduire le coût et la complexité de la mise à jour.

3/ La récupération des données

Là-dessus Prestashop 1.7 est plutôt bien conçu par rapport à Prestashop 1.6. Il est encore tout-à-fait possible de réaliser une mise à jour de Prestashop 1.6 vers 1.7 sans aucune perte de données !

La procédure varie légèrement par rapport à celle utilisée par la Team lors d’un passage de 1.4 ou 1.5 vers 1.7, mais sa fiabilité demeure redoutable, encore plus lorsque l’espace de pré-production est accessible via SSH (comprenez ici un accès au serveur depuis un terminal comme Putty, ou nativement sous Debian/Linux).

Le temps de la récupération des données dépend complètement de la taille de votre database, par conséquent du nombre de clients, du nombre de produits, et du nombre de commandes existants depuis que votre site a été lancé. Précisez toujours ces informations à votre partenaire, elles lui seront très utiles pour déterminer le temps de récupération des données avant mise à jour définitive.

Votre hébergement est également important à préciser : même si Prestashop 1.7 est très rapide, pensez que votre version de PHP, les performances allouées par votre hébergeur impacteront directement la mise à jour définitive. Si l’espace de pré-production peut être très performant mais que vous rencontrez des soucis maintenant que vous êtes en production sous Prestashop 1.7, posez-vous la question !

Dans le déroulé de la procédure de mise à jour, regardez bien la structure de vos URL, une redirection permanente peut être intéressante à réaliser, comme pour activer le certificat SSL (HTTPS) ou pour éviter toute page 404.

Au final, vous disposerez non pas exactement d’une mise à jour de Prestashop 1.6 vers 1.7, mais d’un véritable Prestashop tout neuf, stable et redoutablement efficace ! Encore mieux, c’est une occasion à ne pas manquer pour se mettre à la page avec les nouvelles normes des sites internet, autant d’un point de vue technologique qu’en terme de design 🙂

A votre service